02/01/2012

Sarkozy mouillé dans l'affaire Karachi !!

L'affaire Karachi revient en pleine poire de Nicolas Sarkozy pour commencer l'année. Une révélation à la Une de Libération lundi dont se serait bien passée le président de la République.

 

Sarkozy savait

Une de Libération le 2 janvier 2012


A quand cela remonte-t-il ?

A 1994, alors que Nicolas Sarkozy était ministre du Budget.

De quoi s'agit-il ?

Selon LibérationSarkozy aurait validé la création d'une société luxembourgeoise servant à payer des intermédiaires dans des contrats d'armement. Cette société offshore, baptisée Heine, était utilisée par la Direction des constructions navales (DCNI) pour verser des commissions à des intermédiaires dans ces fameux contrats, dont ceux des sous-marins Agosta.

Déjà en novembre 2010, après la publication de rapports et auditions, des échanges entre la société Heine et l'actuel chef de l'Etat intriguaient. Les révélations dansLibération ce lundi ne viendraient que confirmer ces soupçons.

Qui accuse le président ?

Il s'agit de Gérard-Philippe Menayas, ancien haut fonctionnaire du ministère de la Défense et ex-directeur administratif et financier de la DCNI. Ses révélations proviennent en fait d'un procès-verbal d'audition datant du 2 décembre, devant le juge Renaud Van Ruymbeke. Il comparaissait ce jour-là en tant que témoin assisté.

Sarkozy était donc bien mouillé ?

Oui, car avec ce document, il apparaît clairement qu'il était au courant de ce montage financier. Par contre, "rien ne prouve encore qu'il était au courant du versement de rétrocommissions", écrit Le Figaro.

Pourquoi Sarkozy perdrait en crédibilité ?

Car après cette pièce à conviction dévoilée par Libération, il apparaît désormais qu'il a menti en novembre 2010. Dans un "off" mémorable et rendu public par la suite (à la grande colère du président), devant un parterre de journalistes, Nicolas Sarkozy avait déclaré, très sûr de lui :

"Y a-t-il un document qui montre à un moment ou à un autre que j'ai donné instruction de créer des sociétés luxembourgeoises ? Alors peut-être que le ministère l'a fait à un moment, j'ai été ministre du Budget deux ans, mais moi non, jamais ! Moi, je ne sais pas. Je ne sais rien."

"Et vous voyez un ministre du Budget qui va signer un document pour donner son aval pour une société luxembourgeoise ? (...) Vous vous rendez compte de ce que vous dites (les journalistes en général, ndlr) ?"

"S'il y avait quelque chose de sérieux sur moi, en 17 ans, ça se serait trouvé non ?"

Ce "off" intégral est à redécouvrir ici en vidéo. Voir :http://www.rue89.com/schneidermann-9-15/2010/11/24/societ...

 Source: http://www.lepost.fr/article/2012/01/02/2671915_sarkozy-m...

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.