18/04/2015

Cent millions contre le racisme. Et moi, et moi, et moi ...

 Valls.png

Cent millions d'euros pour lutter contre le racisme et l'antisémitisme. Des mesures coercitives par ci, pénales, par là. Le menton agressif, le verbe dominant, la posture carrée, Manolo Valls-Galfetti s'y croyait hier, quand il y allait de ses rodomontades sur les « actes d'intolérance antisémites » qui sont en progression "insupportables". Cent millions d'euros offerts à la Licra et au Crif quand de petits vieux honnêtes qui ont bossé toute leur vie, voient leur misérable retraite gelée !
Et alors ? Ce ne sont pas de beaux discours, des lois, des articles du code pénal, des conférences, des spots, des slogans qui vont faire reculer l'aversion qu'éprouvent certains pour d'autres.
Tant que les banlieues demeureront des zones d'insécurité pour les blancs en général et les forces de l'ordre en particulier, tant que l'immigration clandestine ou non ira crescendo, tant que les juifs s'imagineront être les seuls représentants légitimes de toutes les misères du monde et nous saouleront avec leur religion shoatique, l'antisémitisme et le refus de l'islam perdureront. C'est comme ça, les politiciens n'y changeront rien !
Qu'on s'entende bien : nous ne prêchons pas la violence. S'en prendre aux juifs ou aux musulmans est nul et stupide. Ce n'est pas le petit épicier arabe, que l'on est très content de savoir ouvert le dimanche, qui est responsable de la gabegie en matière d'immigration. Ce n'est pas la kippa que porte le juif qui nous pourrit la vie. C'est la servilité de nos élus face à leurs lobbys respectifs !
Si, comme ils le disent, nous vivons en république, il n'y a ni arabe, ni juif, ni berrichon ni alsacien, il n'y a que des Français auxquels la loi s'applique, indifférente à leurs origines respectives. Point ! Mais ce n'est pas le cas. Il y a des strates de populations plus privilégiées que les autres et pas seulement les paysans ! Comment respecter un gouvernement qui méprise les chrétiens, fait de « christianisme » un gros mot et s'aplatit devant le lobby juif ?
Ces cent millions, pourquoi ne pas les investir dans les forces de police ? Voilà au moins un investissement rentable et créateur d'emploi. Mais non, on va rétribuer des conférenciers dans des écoles, des réalisateurs qui vont copier « Shoah » et faire un navet de plus, éditer des plaquettes, des livres, des pense-bête et toute la panoplie de l'attirail antiraciste de base y compris les T-shirts fluo !
C'est pas comme ça qu'on s'y prend, Manolo, t'as pas vraiment d'expérience, hombre ! Faut dire qu'à part les couloirs et les coulisses des ministères t'as pas foutu grand chose dans la vie, sinon profiter un max du système et te trouver au bon endroit et au bon moment. Et choisir une femme qui plaît au lobby dominant.
Et internet ne sera pas oublié dans la terrible répression qui nous attend dès le premier gros mot lâché. Votre serviteur en tremble, cher lecteur, et s'empresse tant qu'il est encore temps d'y aller de sa litanie de juifs, arabes, nègres et putain de ta mère.
Cela fait du bien …
On va pas s'en passer comme ça... Il s'imagine quoi, le Manolo ? qu'on est à ses ordres, que ses postures en imposent et qu'on va se taire et brider notre plume ? Il se voit en chef craint et respecté alors qu'il n'est qu'un petit bouffon enflé d'orgueil, tout juste astiqueur de kippas.
A la lanterne, le Manolo !

Ungern

Une fois que tu as chié dans ton froc tu peux pisser dedans (Léon Bloy)

ROMAIN SALUT.jpg

17/04/2015

A Calais, un crime de trop ...

 La maman de la petite Chloé, Isabelle (C) soutenue par Natacha Bouchard, la maire de Calais.

A Calais, un homme a enlevé une fillette, l'a violée et tuée avant d'être arrêté aussitôt par la police. Cela s'est déroulé en une demi-heure à peine. C'est un polonais récidiviste, condamné par la justice française qui aurait dû rester en prison jusqu'en 2016, mais voilà, il a été relâché pour toutes sortes de raisons dont la complexité nous échappe et interdit de territoire, ce dont il se fichait éperdument et est revenu accomplir un crime abject. Merci aux juges d'application des peines !
Que faire avec des types pareils qui invoquent des « pulsions irrésistibles » qui les amènent à leur sacrifier des enfants innocents ? Pas grand chose, à vrai dire rien, sinon débarrasser la société de leur nocive présence. Les exécuter une fois pour toutes, pour parler clair !
Ce n'est pas dans l'air du temps et carrément iconoclaste, mais que voulez-vous que l'on fasse de cas pareils ? Ce sont des cellules cancéreuses de notre société et ce type de cellule dans l'organisme, on l'élimine.
Et puis, il y a une autre dimension, rédemptrice celle-là. C'est un grand mystère que celui qui veut que le sang rédime le sang. Cela, gens de peu de foi, vous ne pouvez le comprendre, c'est pourquoi le Prince de ce monde fait régner sa loi et vous subjugue. Et vous aurez à subir encore longtemps son joug si vous ne vous repentez et revenez à la raison. Ceux qui ont fait couler le sang innocent doivent périr par le glaive.
Allez expliquer ce qui précède à ses homoncules des deux sexes qui ont pour nom Hollande et Taubira … Cette dernière a une responsabilité particulière dans cet infanticide. Elle est garde des sceaux. Pourquoi avoir avalisé la libération de ce récidiviste qui, je le répète, aurait dû rester sous lez barreaux jusqu'en 2016 ? Quand on est à ce point intoxiqué par cet humanisme bêlant qui les fait voir le bien jusque dans l'immonde, allez donc confier votre sécurité à des mutants de cet acabit !
Une société qui se respecte a des lois et des principes. L'un d'eux veut que tout ce qui touche à l'enfant est sacré. Si on tue un enfant, ou le viole, la vie du coupable n'a plus aucune valeur, elle est un danger pour ceux qui l'entoure : il faut le tuer !
Sans haine, sans crainte, sans même un sentiment de vengeance, mais la conviction que la transgression d'un tabou ne peut être tolérée sous aucun prétexte.
Ne déplace pas la borne ancienne que tes pères ont plantée. Cette injonction de l'Ecclésiaste prend toute sa significations dans ce qui précède.
Quant aux bonne consciences qui trouvent toujours à redire, elles ont intérêt à se taire, sans quoi nous pourrions fort bien leur couper la langue.
Ungern

La terre a une peau et cette peau a des maladies dont l'une est l'homme. (Friedrich Nietzsche)

 Amnon_and_Tamar_by_steve_tucker.jpg

 

16/04/2015

Lampedusa, une tragédie européenne

 

immigrat

 

Mes amis, la situation est gravissime ! Ce 15 avril 2015, nous avons accueilli autant de migrants à Lampedusa (Italie) que l'an passé, soit deux-cent-cinquante mille (250,000). A ce rythme nous en accueillerons près d'un million, en plus de ceux qui transitent par l'Europe de l'Est, la Grèce et ailleurs, soit en gros cinq-cent mille. Et le flux va crescendo ! On fait quoi ?
Hier, j'ai zappé les journaux télévisé qui nous informait en priorité d'un drame survenu en haute mer entre l'Afrique et la Sicile : quatre cents morts. Terrible fait divers, certes, qui mérite notre compassion et nos prières pour le repos de l'âme de ces pauvres gens, mais nous ne pouvons abriter toute la misère du monde. Les journalistes n'ajoutaient rien et se désolaient que l'Europe restât silencieuse devant ce drame, quant aux Italiens sur qui repose l'essentiel de la garde de nos côtes et des frais afférents, ils commencent à en avoir marre et on les comprend. Sur M6, la langue du présentateur a fourché, il a dit que des centaines de milliers de migrants pourraient débarquer dans les semaines à venir, ce qui est la vérité toute nue. On est dans le scénario du Camp des Saints, le célèbre roman de Jean Raspail.
Nous n'avons pas besoin de cens gens chez nous, ils ne nous apportent rien et nous coûtent des milliards et des milliards d'euros, ce ne sont pas des gens instruits, diplômés ou assimilables. Là où ils vont, principalement l'Allemagne et l'Europe du Nord, ils font monter le niveau de criminalité et de délinquance, explosent les statistiques sur les agressions sexuelles et les crimes de sang, font régner l'insécurité, s'enferment dans des ghettos d'où ils ne sortent que pour quémander des allocations diverses. Cela suffit !
Je sais, ce n 'est pas très chrétien, ce que j'écris, c'est réaliste car il y va de notre sécurité et de l'avenir de nos enfants. J'ai récemment préconisé que nous, Européens, retournions en Afrique pour y mettre de l'ordre. Quant aux migrants qui prennent des risques énormes pour traverser la méditerranée, il faut les en dissuader. En faisant comme fait le président égyptien Sisi, qui leur tire dessus, coule leur embarcation et puis les laisse patauger dans la flotte ? C'est hard, vous en conviendrez, toujours est-il qu'il n'y a plus de passage de migrants, via l'Egypte, depuis lors.
Qu'on fasse ceci ou cela, peu importe, il nous faut refluer ces gens vers la sortie.
Le rôle des gouvernements est de protéger ses citoyens, enfin,
c'était comme ça …
Avant ...

 

Ungern

 

Se faire des amis est une obligation de commerçants, se faire des ennemis une occupation d'aristocrates.
(Henry de Montherlant)

 

Eurosceptique.jpg