31/03/2015

La franc-maçonnerie et la vieille belle rescapée d'un bordel

franc-maçonnerie.jpg

On ne va pas prendre des gants, marcher sur la pointe des pieds et parler la bouche en cul de poule pour le dire et l'écrire franchement : la Franc-maçonnerie, en France, est une fumisterie de première !
Toutes les légendes ténébreuses qui entourent cette société dite « secrète » et lui confèrent une aura particulière dont elle tire profit, c'est de l'esbroufe !
La franc-maçonnerie, ses rites, ses pompes, ses œuvres, aujourd'hui en 2015, c'est pas grand chose, cela vole plutôt bas, cela se prend au sérieux et c'est tout juste risible !
Des témoignages de repentis affluent qui donnent d'elle une image de grosse madame au maquillage outrancier et aux allures de vieille belle rescapée d'un bordel. Elle s'imagine encore désirable, elle est tout juste ridicule !
Les « travaux de Loges » dont se targue le Grand-Orient de France 1 sont du niveau du brevet des Collèges. De vagues redites au sujet du « vivre ensemble », de la laïcité (rengaine éculée), des « valeurs de la république ». Bref du nul enrobé sous des décors chamarrés et dorés à souhait. De la merde dans un bas de soie !
Le recrutement, parlons-en : au Grand-Orient, une majorité d'enseignants plus préoccupés de problèmes syndicaux que de recherche symboliste ou initiatique. Dans les autres obédiences (la Grande Loge de France par exemple) des bourgeois gros et gras s'encanaillent en portant un tablier et se conférant des titres ronflants du style : Grand Hiérophante, Sublime Maître de la Lumière. Dans les obédiences mixtes ou féminines, des revendications sur le droit des femmes, comme s'il n'y avait suffisamment d'associations et de groupes de pression pour ce faire. A croire qu'avec des ornements maçonniques sous l'équerre et le compas, cela passe mieux ...
On pourrait multiplier les illustrations qui supportent la maxime : le ridicule ne tue pas !
Laissons donc la place à ces charmantes Brigandes qui, à leur manière déjantée, remettent les francs-macs à leur place ; celles de yoyoteurs de la touffe ! Mieux vaut en rire !

FvD

1 Première obédience française, cinquante mille membres. En Angleterre, la Grande Loge Unie d'Angleterre en compte deux millions !

30/03/2015

Quand la LICRA veut interdire Dieu lui-même

licra, antisémitisme et bibvle, antçisémitisme et prohophètes, l'anisémitisme et le christianisme, censure et textes religieux, lobby juif

 

La LICRA, avant la guerre était tout simplement la LICA (Ligue Internationale contre l'Antisémitisme), soit un lobby juif. Depuis, elle a gagné un R (racisme) ce qui lui permet d'élargir son champ d'action et de tirer à tous azimuts.
Pas question donc d'en rajouter sur les Juifs, il y a des types d'humour pas casher qui ont le don d'énerver ces messieurs-dames. Tenez !, le DVD de Dieudonné, « Le Mur », la Licra veut l'interdire à la vente, l'affaire est devant les juges. En référé, cette demande a été repoussée, on verra pour la suite. Par contre, « Mon Combat » (Mein Kampf) de monsieur Adolf Hitler, est en vente libre … curieux (les recettes sont versées aux associations juives…).
Cette fois-ci, la Licra vise haut, très haut même, God himself. Elle veut interdire à la publication certains passages de la Bible qui sont un peu trop critiques à l'égard de ces pauvres Juifs.
En somme censurer la Sainte Parole du Créateur ! Fallait oser.
Eh bien, c'est presque réussi. Un accord a été trouvé entre des communautés chrétiennes et la Licra pour soustraire à notre vue, certains avis divins fort tranchés sur Israël, sa vie, ses fils, son œuvre.
Ainsi, plus question de lire chez tel ou tel prophète, des affirmations du type :
Quel malheur, nation coupable, peuple chargé de crimes, race de malfaiteurs, enfants vicieux que vous êtes ! Vous avez abandonné le Seigneur, vous avez dédaigné l’unique vrai Dieu, le Dieu d’Israël, vous lui avez tourné le dos. » (Esaïe 1, 4)
ou
Mon peuple est stupide, il m’ignore, dit le Seigneur d’Israël. Ce sont des enfants sans cervelle, ils ne comprennent rien. Ils ne sont experts que pour mal faire. Mais pour ce qui est de bien faire, ils n’y comprennent rien. » (Jérémie 4, 22)
Et ainsi de suite, lisez l'Ancien Testament et vous serez édifié, il y va du premier pamphlet antisémite de l'humanité. Le Nouveau Testament est un peu plus mesuré, Jésus traite les Juifs de « race de vipères » et autres amabilités, mais il faisait surtout référence aux docteurs de la Loi hébraïque et aux ultra-orthodoxes pour qui la lettre compte avant l'esprit. Le Coran y va aussi de son couplet, vous vous en doutiez, n'est-ce-pas ?
La Licra a donc réussi la gageure de signer un accord avec quelques « communautés chrétiennes », prêtes à occulter ce que nos yeux ne peuvent voir. Rappelons cependant qu'avant le Concile Vatican II, un catholique ne pouvait pas lire la Bible sans la permission de son évêque, ce qui était tout-à-fait normal, l'Ancien Testament est un recueil, une anthologie même, de violences, génocides, adultères, viols, voyeurisme, inceste, traité de boucherie rituelle, bref, à ne pas mettre entre toutes les mains, il vaut mieux être formé sérieusement à sa lecture. Bien des « libres penseurs » criaient alors au scandale et à la main-mise de l'Eglise sur les consciences et les esprits. Aujourd'hui, à son tour, la Licra censure avec la bénédiction du pouvoir en place et de ses diverses chapelles (parmi lesquelles les Loges du Grand Orient et affiliées).
Bernard Henri Levy avait, le plus sérieusement du monde, affirmé qu'il fallait que le Coran soit réécrit … par un Juif. Autant faire de même avec les Prophètes, l'Exode et autres passages sulfureux de l'Ancien Testament, Dieu, c'est connu, est antisémite.
Et puis, on n'est jamais si bien servi que par soi-même !
FvD

 

licra,antisémitisme et bibvle,antçisémitisme et prohophètes,l'anisémitisme et le christianisme,censure et textes religieux,lobby juif

 

27/03/2015

Germanwings et le syndrome d'Erostrate

Erostrate

C'est fou, quand même, ce que l'information va vite et bien. Le crash de l'avion de la Germanwings qui était inexplicable mardi est, depuis hier, totalement élucidé : c'est le copilote qui, sciemment, a écrasé l'avion sur les pentes des montagnes enneigées et voici comment …
Je trouve que le procureur de Marseille, il parle un peu vite et peut-être aussi un peu trop. En droit, il y a un principe, érigé en dogme : le secret de l'instruction. On ne révèle rien avant que tout élément de l'enquête ne soit contrôlé, pesé, soupesé, réfléchi, comparé, soumis à critique diverse et vérifiée, bref, on ne parle pas comme ça dans la précipitation sous les flash des photographes, les micros des radios et l'oeil des caméras.
Donc, c'est le copilote qui s'est enfermé dans le cockpit tout seul, empêchant son commandant d'y pénétrer, qui a écrasé l'avion. Voilà, c'est dit, tout est désormais compris, clair et net dans la tête de ce beau monde. Pourquoi il l'a fait, ce type, personne ne le sait, sans doute qu'il était déprimé, que sa petite amie l'avait quitté ou trompé, qu'il en avait marre de jouer les chauffeurs d'autobus à dix mille mètres d'altitude, et que sais-je encore ? Ou tout simplement s'afficher comme un Erostrate contemporain.
Erostrate ?
Ben oui, c'était un Grec qui cherchait à devenir célèbre. Il décide donc d'incendier la huitième merveille du monde, le temple d'Artémis à Éphèse. Ce qui fut fait au grand dam de ses concitoyens qui décidèrent que, dans ces conditions, ils interdiraient à tout un chacun de révéler et même de prononcer son nom. Bien sûr, cet interdit ne tint pas et tout le monde aujourd'hui connaît cet incendiaire. A propos, qui fut l'architecte de ce temple merveilleux ? Le temple le plus illustre du monde antique et l'avion le plus performant du monde contemporain ... quelle coïncidence !
Ce copilote, il a bon dos. Si, effectivement, il semble que la porte du cockpit était verrouillée de l'intérieur et qu'il y était seul, rien, dans l'état actuel de l'enquête, ne permet d'affirmer haut et fort qu'il est responsable et seul responsable. Après tout, il peut avoir été pris d'un malaise, avoir perdu connaissance et, sans le vouloir, placé l'entrée de la porte sur la position « verrouillée ».
Mais, braves gens, nous vivons une époque où le bon peuple doit savoir et vite avec ça. Il exige des explications, ne supporte pas d'attendre et croit tout ce qu'on lui dit pourvu que cela le conforte. Alors, cette histoire horrible d'un aviateur devenu dément et qui entraîne dans sa chute cent-cinquante personnes, cela peut coller et c'est bien comme ça, au moins ça tient la route, si vous me permettez cette image qui n'est pas trop de mise.
C'est pas comme avec cet avion de la Malaysian qui a disparu sans laisser la moindre trace et qui a, très certainement, été enlevé par des extraterrestres. Ça, c'est perturbant, mystérieux, dérangeant, à la limite de la décence.
Le copilote devenu fou, c'est à notre portée, on peut le comprendre. Et puis c'est plus sympa pour Airbus et tout le commerce aéronautique : l'avion ne tue pas tout seul, voyons, faut l'aider !
FvD

GORILLE.jpg