10/02/2015

Manuel Valls ridiculisé à Marseille

Valls-Echec

Manuel Valls voulait faire son kakou, et paf, les kalashs !

Valls-Foutu

L’hystérique catalan qui nous sert de Premier ministre avait prévu de venir faire une nouvelle fois son petit numéro vibrionnant de donneur de leçons à Marseille, symbole de l’échec des politiques de lutte contre l’insécurité, notamment de son prédécesseur, l’ectoplasmique Jean-Marc Ayrault : lien.

Une fois encore : c’est raté !

« Marseille : tirs de kalachnikov sur la police avant la visite de Valls »

Des tirs d’arme de guerre ont été entendus ce lundi matin dans le quartier de la Castellane alors que le Premier ministre, Manuel Valls, est attendu dans la ville dans la journée.

Le Parisien

Mais pouvait-il en être autrement ?

Si tous les sujets importants, El Blancos ne fait qu’avouer son impuissance :

Le pire, c’est que nous devrons surtout nous habituer à vivre avec cet incurable incompétent, d’Évry au ministère de l’lntérieur… et peut-être encore pire demain.

La prochaine fois que monsieur J’ai-tout-raté viendra nous faire son Manu-j’me-la-pète, une seule réponse possible :

Valls-Vieile-Folle

« Ferme-là, physiquement, à tout jamais ! »

 Mise à Jour (10 fév. 2015)

La plupart des quotidiens en ligne ont finalement rapporté la piteuse prestation de la Valseuse de Matignon… même le très irréprochable Libé s’est laissé allé à une ironie nauséabonde : « Valls pris en flagrant délit d’insécurité à Marseille » !

Mâchoires serrées et agacement au bout des lèvres, il cogne sur une presse coupable à ses yeux de ne s’intéresser à Marseille que lorsqu’il y a un règlement de compte.

La faute aux journalistes ? Il fallait oser, et comme dit Audiard…

En attendant, l’édition papier du Parisien du jour précisait qu’il n’y avait eu pour l’instant « aucune interpellation » … C’est logique : aucun propos faisant l’apologie du terrorisme n’a été prononcé.

Je suis Dieudonné

source: http://quenelplus.com/quenel-actu/manuel-valls-ridicule-a-marseille.html

09:50 Écrit par Friedrich von Dittersdorf dans Actualité, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dieudonné, manuel valls, marseille, délinquance, criminalité, france |  Facebook |

04/02/2015

Dieudonné en Corée du Nord

dieudonnejpg1.jpeg

Dieudonné comparaît aujourd'hui devant la dix-septième chambre du tribunal correctionnel de Paris. Il connaît le chemin par cœur, il l'a fait des dizaines de fois, la dernière remontant à la semaine écoulée. Cette fois c'est, tenez-vous bien, pour « apologie de terrorisme ». Il a sur son site écrit : « Je suis Charlie Coulibaly ». Malin !
Tu sais toujours pas, Dieudo, qu'ici c'est la Corée du Nord ? Sans la famille Kim, mais avec des clans qui se partagent le pouvoir jalousement. Sans oriflammes rouges dansant au vent, mais avec des slogans tout aussi creux et trompeurs : liberté (mon cul!), égalité (fais-moi rire …), fraternité (ah, bon …). Qu'est-ce que t'avais besoin de faire de l'esprit (un peu lourd, quand même) quand le Comité Central républicain en pleine panique, rassemblait ses sbires et promettait la guillotine à quiconque sortirait du rang ? T'as pas compris qu'il y a des moments où il vaut mieux se terrer, se taire, réciter le rosaire, être humble, soumis, la queue entre les jambes et un sourire niais sur un faciès d'humilité ?
En Corée du Nord il y a théoriquement des partis politiques. Mais une seule doxa. Ici aussi. En Corée du Nord il y a des églises avec leurs desservants et même des fidèles de temps à autre. En Corée du Nord on se prosterne devant le Grand Chef Kim. Ici c'est devant les valeurs républicaines et la laïcité, credo obligatoire si l'on veut vivre tranquille ignoré de cette police politique qu'est le Renseignement Intérieur 1. En Corée du Nord si t'es déviant, tu files en taule ou dans les mines de sel, en France aussi, mais après t'avoir cloué au pilori dans une procédure judiciaire qui relève du Barnum Circus et t'avoir ruiné à coups d'amendes et de dédommagements à des requins attirés par l'odeur du sang.
Donc, ça va recommencer, faut pas te faire d'illusions, tu seras flagellé en place publique, livré aux gémonies les plus cruelles, les juges n'ont pas d'humour, ils exercent un métier qui rend psychopathes ou schizophrène, ils ont le choix.2
Tu peux pas faire des trucs innocents, Dieudo ? Te moquer du Prince de Monaco par exemple, plutôt que cette promotion suspecte pour les (shoa)ananas ? Hein ? Ou faire de la pub pour les banquiers, comme le fait Gad El Malin ? Ça rapporte, les banquiers paient bien et puis, pas de risques, c'est garanti ! Et, au fait, cesse de fréquenter des gens infréquentables, comme ce professeur à la retraite, fais de Sarko ton pote, là au moins tu investis, t'assures ta promotion et l'avenir de tes enfants . Et puis, entre nous, Dieudo, les Français valent pas la peine qu'on fasse de la prison. T'as pas encore compris qu'ils sont fichus, irrécupérables, tout juste bons à se faire sucer par ceux qui le moment venu sortiront de leur trou ? Et qui se tireront avec leur femme ...
Le temps de la reconversion est arrivé !
FvD

 

dieudonné, humour, répression judiciaire, france

 

 

 1 Exact ! La France est le seul pays en Europe occidentale à reconnaître qu'il a une police purement politique, la Direction générale du Renseignement Intérieur

 2 Avec ce genre de phrase, je cours des risques, l'outrage à magistrat n'est pas loin, mais bon ! Il faut vivre dangereusement

09:27 Écrit par Friedrich von Dittersdorf dans Actualité, politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dieudonné, humour, répression judiciaire, france |  Facebook |

03/12/2014

Alain Soral, Judith et Holopherne

 

*

Pour abattre un homme, il suffit de passer un contrat sur sa tête, c'est pas plus difficile que ça si on a le fric qui va avec. Les tueurs, les bons, les pros sont chers. On peut aussi se débarrasser d'un opposant en le salissant. On lui trouve une maîtresse, une passion honteuse – en cherchant bien, il ne reste que la pédophilie, alors, allons-y … - et on le coule politiquement. En plus, on peut lui coller une foultitude de procès sur le dos qui le ruineront s'il les perd et, cerise sur le gâteau, on en fait un paria en diabolisant tous ceux qui, comme votre serviteur, prennent sa défense, tentent de le comprendre et ne hurlent pas avec les loups. C'est ce qui arrive ces jours ci à Alain Soral et, par ricochet, à ce parti politique qu'avec Dieudonné, il vient de créer : Réconciliation Nationale.
Que ce nouveau parti soit nécessaire ou non, n'est pas la question. Tout un chacun peut, presque librement, fonder un parti politique, pourquoi ne pas se faire plaisir ? Il faut croire qu'Alain Soral et Dieudonné ne doivent pas être pris à la légère puisque le déchaînement médiatique et politique contre leurs personnes se manifeste comme jamais. Qu'un premier ministre fustige un humoriste et un monsieur que boycottent les médias est quand même flagrant d'un malaise au sein des instances suprêmes du pouvoir. Que le lobby juif de France et de Navarre monte sur ses grands chevaux et s'acharne à les ruiner à coups de procès dignes de l'Inquisition 1 est révélateur de l'arrogance triomphante et haineuse qui l'anime.
Figurez-vous que le Centre Simon Wiesenthal, basé à huit mille kilomètres de Paris, à Los Angeles pour être précis, vient de réclamer des autorités françaises qu'elles interdisent la venue au monde de ce parti, « forme vorace de l'antisémitisme ». Mazette! A ce compte là, ces obsédés de la chose interdiront mes inoffensifs et sympathiques envois sur skynetblogs, j'en tremble. Quand on vous dit que le lobby juif est partout, qu'il se mêle de tout et nous interdit tout ce qui n'est pas à sa conquérante gloire …
Des journaleux à la botte du lobby font mousser une histoire compliquée de jolie fille africaine (comme quoi …) courtisée, virtuellement (!), par Alain Soral, cinquante-neuf ans et tous ses biscottos, et à propos de laquelle Soral aurait dit ceci, mais pas cela, tout en lui envoyant des textos au romantisme de circonstance. Très curieux, totalement insignifiant et franchement cul-cul la praline. En catimini, cette confidence : j'ai fait pire !
Mais tout est bon pour en finir avec ce trublion. Reste, c'est programmé, l'accident de trop,la balle perdue, le règlement de compte qui a foiré. A la place de Soral je porterai un gilet pare-balle.
Et m'abstiendrai de fréquenter la gueuse.
C'est un conseil d'ami !

FvD

* Je rappelle aux mécréants qui me lisent que Judith est cette juive qui, pour circonvenir Holopherne, un général assyrien qui s'apprêtait à ne faire qu'une bouchée des Hébreux, passa une nuit torride avec lui et, au final des réjouissances charnelles, lui coupa la tête ... qu'elle rapporta à son peuple qui en fit une héroïne. Il y a dans la Bible des passages fort instructifs sur les femmes ...

1  Encore que l'Inquisition ait été très surestimée ...