29/06/2015

Migrants, terrorisme, Europe et islam ...

Le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine a déclaré le 24 mai 2015 :
"La Russie ne menace pas l’Occident. Ses fondations s’écrouleront sous les assauts des gays et de l’État islamique.". Ce qui est très juste ! Il suffisait, à la faveur de leur «gay pride », de contempler, nauséeux, le spectacle obscène de ces créatures, mâles (?) et femelles (?) exhibant sans vergogne leurs fornications pour réaliser à quel point notre déchéance est consommée. Et non contente d'étaler à la vue de toutes et tous leur déchéance, elles scandaient comme des bêtes en rut : PMA pour tous ! Même l'enfant, elles veulent le souiller de leurs turpitudes.
Quant au terrorisme, nos gouvernants n'ont que des mots à lui opposer. Valls, le névrosé catalan, parle de
« guerre  de civilisation », il n'a pas inventé ça tout seul et puis il ajoute dans la foulée que ce qu'il fait, c'est très bien et qu'il n'y a pas besoin de faire plus ! Crétin, va ! En temps de guerre, les lois générales cèdent le pas devant une loi justement appelée « loi martiale », laquelle met en veilleuse certaines libertés dites fondamentales. Alors quand on apprend via le Renseignement Intérieur qu'un demi pour cent de la communauté musulmane est radicalisée et susceptible de passer à l'acte, il ne faut pas faire dans la demi-mesure et fermer toutes les mosquées suspectes, arrêter les radicaux et les concentrer dans des camps en France, en Guyane ou aux Kerguelen, pourquoi pas ?
Aux Etats-Unis, après l'attaque surprise de Pearl Harbour en 1943, les Etasuniens déclarèrent la guerre au Japon et concentrèrent dans des camps tous les Américains d'origine japonaise, près de deux-cent mille personnes ! C'était dans bien des cas injuste, mais, que voulez-vous, à la guerre comme à la guerre.
Ce qui précède, le gouvernement de Valls, et les autres en Europe ne le feront pas. Ils sont mous, nos dirigeants, mous, castrés et lâches !

Quant aux migrants, on n'en parle plus. L'important, c'est la dette grecque, comme si nous n'avions pas déjà perdu toutes nos mises athéniennes, le temps caniculaire qui nécessite que l'on rappelle à ces couillons de Français que le soleil chauffe et qu'il leur faut boire quand ils ont soif. Et cette pauvre Tunisie où ils n'iront plus en vacances … sniff …
Mais à part ça, ils ne se laisseront pas faire ! Leur « civilisation » gagnera la guerre, les valeurs républicaines et gay prendront le dessus sur la haine, l'intolérance, le fanatisme, la violence et patati et patata.
C'est qu'ils y tiennent, les bougres.
A s'en faire couper la tête !
Ungern
Mais les lâches, les renégats, les dépravés, les assassins, les impurs, les sorciers, les idolâtres, bref, tous les hommes de mensonge, leur lot se trouve dans l’étang brûlant de feu et de soufre : c’est la seconde mort. » (Apocalypse, 21,8)
LOUP1.jpg

08/06/2015

France-Belgique, Roland Garros : tristes temps !

  chipamze.jpg

 

Les temps sont tristes. Depuis des lustres, plus de Français en finale de Roland Garros, remporté cette fois par un Suisse polonais. Les flamands de Belgique battent au foot les nègres de France et la Barça remporte le titre européen. A ce propos, le Catalan névrosé qui squatte Matignon s'est payé un aller-retour Poitiers-Berlin, samedi soir, en plein Congrès du parti socialiste, pour assister à la finale. Il est aficionado du Barça, ce que personne ne lui reproche. Il y est allé en jet privé, aux frais de la princesse. Son patron et obligé, Hollande, parlait de république exemplaire, elle ne l'est. Une pute met sa fierté dans sa respectabilité, la gueuse, elle, jouit dans l'obscène de sa fange.
Toujours au Congrès du parti socialiste, les jeunes ont présenté un projet qui prévoit purement et simplement la suppression du mariage institutionnalisé. Après le mariage pour tous, plus de mariage pour personne. Faudrait savoir. Ces messieurs-dames, face aux jeunes, ont esquissé un sourire quelque peu forcé, mais pas plus que celui de circonstance. Le Congrès du parti socialiste ou une partie de jambes en l'air c'est du pareil au même. De toutes façon, être socialiste c'est jouir d'être entubé. Pardonnez la crudité du propos, très chère.
Vous les avez vus, les grands de ce monde, confinés dans un village bavarois de carte-postale, protégés par des milliers de flics sur terre et en l'air ? On voit là une conjuration de complices, de types qui préparent des mauvais coup. En l'occurrence le grand noir américain qui plaide pour la liberté de commerce entre les deux rives de l'Atlantique et insiste pour qu'on le signe, son beau traité. Avant, l'Europe faisait des guerres pour protéger ses marchés et routes économiques, aujourd'hui elle signe les capitulations les unes après les autres, cela épargne des morts, me direz-vous. Pas sûr ! Les pertes d'emplois, les faillites, la croissance zéro, les délocalisations font des victimes. En 1945, l'Amérique a mis le grappin sur une Allemagne en ruine. Aujourd'hui, elle rafle le tout, sans tirer un coup de feu. On est des cons !
Un coup de blues pour terminer. Michel Aziz est mort après plus de dix ans de dure, très dure, captivité. Catholique chaldéen, il était un des fondateurs du parti Bass en Irak, un parti laïque étranger aux clivages religieux du pays. Il fut ministre des affaires étrangères dans le gouvernement de Saddam Hussein puis, en 2009, vice-président. Il a « arabisé » son prénom en Tarek. Fait prisonnier par les Américains, ces derniers, très courageusement, le livrèrent aux chiites qui le condamnèrent cinq fois à mort. Il n'a pas été exécuté et a croupi toutes ces années, malade, dans une cellule exiguë. R.I.P.
Nous ne sommes pas comme ces sadiques, nous. Humanistes, nous ne laisserons personne vieillir, misérable, dans une geôle. Mettre le dos au mur exprime souvent une douce compassion.
Ungern
Je ne pouvais plus souffrir ma maîtresse tant elle m'aimait (Bussy-Rabutin)
WEHRMACHT 6.jpg

 

 

04/06/2015

Pour Elie Semoun, la France est un pays raciste

 KOS 4.jpg

Bienvenue en Europe, ici à Kos (Grèce)

Marine Le Pen vient de déclarer que tous les jours quatre mille cinq-cents migrants rentrent en Europe par la méditerranée. Faites le compte, au bout de douze mois ils seront un million quatre-cents mille, ajoutez ceux qui passent par la terre et les airs … De plus, ajoute-t-elle, si on ne fait rien pour refouler ces gens chez eux, si on leur donne l'impression de les attendre avec croissants et café, il en viendra toujours plus. Et ils n'apporteront rien de bon. Déjà certains coins sont définitivement pollués. L'île de Kos en Grèce, dont vous verrez quelques photos photos infra, voit ses commerçants fermer boutique ruinés par la fuite des touristes devant la gabegie répugnante qui règne sur sur ce qui fut un endroit paradisiaque. Les gares de Rome et Milan sont un cloaque où la misère exhibée se le dispute à l'insécurité. De petites localités italiennes sont le théâtre de violence inouïe par des Somaliens et autres Pachtouns qui ne supportent plus de manger des pâtes. Agressions sexuelles, vols, incivilités, violences. En Suède, quatre-vingt-cinq pour cent des agressions sexuelles sont le fait d'immigrés et de migrants. A Paris, hier, un campement sauvage de migrants a été démantelé Porte de La Chapelle. Très bien. Il s'est refait aussi sec à Barbès. Demain il sera sur les Champs Elysées.
En France, qui dans les autres partis tient un langage aussi ferme et alarmant ? Personne !
Mais à part ça, pour monsieur Elie Semoun, la France est un pays de racistes. Vous le connaissez ce monsieur, non ? Il fit jadis duo avec Dieudonné, puis s'en alla vivre sa vie. Eh bien, il trouve que la France est un pays raciste … Culotté, non ?
Il ne dit pas que c'est l'Afrique du Sud qui massacre allègrement les travailleurs immigrés du Mozambique, Angola, Zimbabwe et ailleurs, quand ce ne sont pas les blancs autochtones … Non ! Pour monsieur Semoun, la France est un pays de racistes. Il ne dit pas que c'est Israël qui impose une plaque d'immatriculation distincte aux voitures dont les propriétaires ne sont pas juifs et interdit les mariages mixtes. Non, la France est un pays raciste. C'est sans doute l'humour (juif) de monsieur Semoun.
Mais c'est pas tout ! Dans ce pays de racistes, un « artiste » de nationalité (très peu) indienne, juif irakien d'origine, Anish Kapoor est son nom, expose deux de ses « oeuvres » ou déjections, c'est comme vous voulez, au château de Versailles. L'une d'elle qui pèse une dizaine de tonnes n'est rien d'autre qu'un vagin … vous avez bien lu. Nous avons eu droit au butt plug, place Vendôme, voici le « vagin de la reine ». Pays raciste, sais pas, pays dégénéré, ça oui !
Pour terminer sur une touche, pas vraiment d'humour, en Irak, les combattants de l 'État islamique ont mis la main sur deux-mille trois-cents Hummel, véhicules tous terrains américains, en parfait état de marche. Plus des armes, des munitions et de l'équipement radio.
Ne manquent que les auxiliaires féminines.
Un peu de patience, ça viendra !
Ungern
Hap what hap may (Shakespeare)
MOUCHE A MERDE (MARtIN AMM).jpg

 

 

 

 

KOS 6.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 KOS 3.jpg