free hit counter

29/01/2016

Migrants, viols, violences et guerre à venir

FILLE FASCISTE.jpg

Plus d’un million de migrants illégaux accueillis en Allemagne et la guerre dès le premier jour de janvier. Femmes agressées, forces de l’ordre débordées, conjuration, vols, dégradations urbaines etc. Ce n’est qu’un zakouski, le principal viendra. Attendez les festivités débridées du carnaval dont sont coutumières les mœurs locales. Et il n’y a pas que l’Allemagne, les banlieues de nos villes sont des zones hors droit. voyez les Seine-Saint-Denis, la Goutte d’Or, vous croyez qu’il y règne l’ordre républicain ? Et les quartiers Nord de Marseille, qui les dirige, pensez-vous ? Un million de migrants sans travail, sans perspectives à court terme sinon la main tendue vers les allocations, alors qu’à l’arrivée ils s’attendaient à l’eldorado, cela engendre des frustrations. Les mêmes qui poussent ceux des bidonvilles de Calais à se révolter, casser du gendarme et dégrader le tunnel et les biens des riverains. Face à des gens qui n’ont plus grand-chose à perdre sinon leur vie, on ne fait pas de la pédagogie, on les mate ou ce sont eux qui s’imposent. La guerre à venir sera civile, elle opposera d’une part ces desperados à smartphone et Kalache sous l’oreiller à nos forces de l’ordre désorganisées et soumises à un pouvoir politique faiblard et corrompu. C’est dire combien il importe que les isolats qui un peu partout se constituent se préparent à ce qui pourrait bien être une violente confrontation. Elles doivent le faire car assurer l’état de droit sera de plus en plus malaisé sans la participation active de citoyens responsables. Il est regrettable que l’initiative de monsieur Robert Ménard, maire de Béziers, de créer une « garde biterroise » formée d’habitants volontaires et instruits ne soit pas comprise comme elle devrait l’être. Il faudrait que bien plus de gens, hommes et femmes, soient autorisés à posséder une arme et s’en servie s’ils sont menacé. Il faut revoir les conditions d’application de la légitime défense. C’est ainsi que la proportionnalité de la défense à l’attaque doit être revue et corrigée. Si une femme est agressée à mains nues par un homme et qu’elle se défend avec une arme, blanche ou non, il devrait y avoir stricte proportionnalité. De même s’il y va d’un vieillard. Et ce ne devrait plus être à la victime de l’agression de prouver cette défense proportionnée. Quant au cambrioleur qui, la nuit, pénètre chez un tiers, il devrait savoir que l’antique disposition du droit romain lui sera toujours applicable : il est permis de tuer celui qui de nuit viole la propriété d’autrui. On parle beaucoup de déchéance de la nationalité, ce qui nous a donné le plaisir d’être débarrassé de madame Taubira. C’est une mesure de pure communication et qui ne sert pas à grand-chose. De plus, elle existe déjà dans notre droit … Par contre, il faut rétablir la peine de bannissement qui consiste à éloigner pour un temps donné un individu condamné des lieux de ses méfaits. Pourquoi ne pas le bannir de la métropole et l’envoyer sous le chaud soleil de cette Guyane de madame Taubira ? Il y a tant de choses à y faire. La déforestation de la jungle réclame des bras et des santés solides. Et s’il est sensible au climat chaud, pourquoi ne pas lui proposer les Kerguelen, son océan, l’air vivifiant, les pingouins et verts pâturages l’été austral ? Jouissif, non ?
J’oubliais ! Rétablir la peine de mort. Fini les peines à perpète qui ne sont jamais appliquées et dont la cruauté ne vous a pas échappée. Soyons magnanimes, abrégeons les souffrances de ceux qui végètent dans leur cellule triste. Non pas en leur coupant la tête, trop de mise en scène et de macabre infrastructure. Une injection de cyanure sous forme intraveineuse et le tour est joué sans effusion de sang. Pas la peine de faire du grand guignol.
Si nous ne nous affermissons pas corps et âme, nous serons submergés par l’invasion des barbares afro-asiates et ce sera Cologne au quotidien. Flanquons en prison ces politiciens débiles qui ont laissé faire, prenons notre destin en main sans idées préconçues, mais avec la détermination rageuse de défendre notre identité et notre personne. Et en face, n’hésitons pas à nous en prendre d’abord aux traîtres et traîtresses de notre race. Après tout, les uns ne seraient pas où ils sont sans l’aide et la complicité de ceux qui ne devraient plus y être.

Ungern

15/01/2016

Coucou, me revoilou !

Afficher l'image d'origine

 

Coucou, me revoilou ! Ça faisait un bail, non ? Trois mois sans ma prose, j’ai dû vous manquer … désolé ! Faut dire qu’il y a eu comme une échauffourée, des coups de feu, des roquettes qui explosent un peu partout, des mouvements divers, de la confusion …. Bref, repli stratégique. Vers la lointaine Mongolie où m’attendaient des troupes fraîches. Des mâtins de Kirghizes et Bouriates fraîchement convertis. Ils savent pas vraiment aimer leurs ennemis, ceux-là, mais pas grave, ils apprendront … ou pas, peu importe, l’essentiel c’est qu’ils soient ici, armés et prêts à faire feu.
Ça n’a pas été très jojo pendant mon absence, ai-je entendu. Paris, des morts, terreur, Molenbeek à Bruxelles, larmes et sang et crises de nerfs, fêtes gâchées, commerçants pas contents … légion d’honneur à fusion. Que voulez-vous ? La voilà la conjuration entre fils d’immigrés, tous français et belges en rab et migrants de Syrie et autres trous du cul. On vous avait dit que les migrants c’étaient tous des diplômés qui parlaient anglais et qu’ils étaient ingénieurs ou médecin à ne savoir qu’en faire. Artificiers, oui … aide-soignant, non ! Détrompés vous le fûtes encore plus quand vous entendîtes qu’en Allemagne et ailleurs des groupes de mâles en rut avaient agressés des femmes. Les médias ont bien essayé d’occulter cet « incident », mais les fait sont plus forts qu’un Lord Maire, isn’it ? Alors voilà … en Allemagne, huit-cent mille mâles qui veulent y toucher à la Gretchen et se concertent pour la tâter en bande. C’est plus sûr … des fois que la Fräulein ferait du karaté. Vous les avez voulus, les migrants, vous les avez !
Donc me revoilà.
La guérilla, c’est faire un coup et puis disparaître. Pas très élégant, rien à voir avec : Messieurs les Anglais, tirez les premiers. Mais ça marche, demandez à Napoléon et Adolf. Alors pourquoi changer l’équipe qui gagne ? On continuera sur ce registre … pas très majeur, je vous le concède, mais fertile pour qui sait être patient. Mes Kirghizes et moi le sommes.
Et vous ?
Et un cordial salut aux snipers tapis quelque part et qui rêvent de me buter une fois pour toutes. Je ressuscite, les mecs. Je suis un sphinx. Perit ut vivat !

Ungern

29/09/2014

Le Front National, seule opposition au sysème.

http://www.fn974.fr/wp-content/uploads/2013/07/affiche-front-national-fn-marine-le-pen-12.jpg

Sakozy est une crapule, mais il n'est pas bête. Au contraire des doctrinaires du parti socialiste il a compris l'ineptie de l'idéologie en politique. C'est ce qu'il illustre par : il n'y a plus de droite, ni de gauche. Et il a raison. Depuis que le gouvernement est entre les mains de fonctionnaires internationaux à Bruxelles et Francfort, que peut encore faire un élu sinon marier ceux qui ne devraient pas l'être ?
Quelle différence entre l'UMP et le PS ? En pratique aucune, ce sont deux solistes interprétant la même sonate. L'un a son toucher, l'autre le sien. Les mélomanes avertis iront de leurs distinguos, mais au final, c'est la même musique.
Vient le Front National qui accumule les succès. Hier encore, un sénateur FN était attendu, deux vinrent ! On peut aujourd'hui écrire qu'il y a en France deux grandes tendances, celle du Système auquel adhèrent gauche et droite et le Front National, seul mouvement carrément original, ne sacrifiant pas aux mêmes dogmes libéralistes et cosmopolites. Le Front National est le seul parti d'opposition. Je ne suis pas son militant ni son thuriféraire, simplement réaliste.
La question est : pourra-t-il demeurer indemne de toute contagion alors que l'exercice du pouvoir se rapproche à grands pas ?
Déjà certains signes peuvent nous faire douter. La complaisance de Marine Le Pen à l'égard du lobby juif, son silence à propos des exactions de cette milice privée, la Ligue de défense juive. Ses non-dits sur Gaza et la Palestine. Tout cela est fort intelligent, Marine Le Pen fuit comme la peste tout ce qui pourrait la suspecter de sympathie pour la Palestine et Gaza. Et puis, Paris vaut bien un service à la synagogue, non ?
Au pouvoir, que fera-t-elle à Bruxelles, à l'Union Européenne. Ne rêvons pas, elle ne peut d'un claquement de doigt, quitter l'hémicycle européen sans plus. Et l'euro de même, là aussi les intérêts sont trop imbriqués et toute précipitation serait extrêmement dangereuse. Nous craignons qu'au contact des dures mais enivrantes, réalités du pouvoir, le potentiel révolutionnaire du FN ne s'émousse.
Faut-il pour autant s'en défier, avant même qu'il n'ait donné la mesure de ses talents ? Bien sûr que non. La révolution peut commencer dans les urnes, pourquoi pas ? Mais il importe qu'arrivé au pouvoir le FN ne sombre pas dans ces délices de Capoue que sont les compromis douteux, les compromissions suspectes, les copinages incestueux et les amitiés particulières que masquent des paravents de pacotille. Le pouvoir est aussi un virus et une addiction.
Rester intelligemment ferme, voilà le cap. Sans quoi, cette guerre civile qui se profile à l'horizon, conséquence inéluctable du Grand Remplacement et des sophismes criminels que profèrent à longueur de colonnes ses partisans de tous bords, pourrait avoir lieu beaucoup plus tôt que prévu et ses conséquences encore plus sanglantes.
Restons cependant un tantinet optimiste. Il est bon que le décor soit planté une fois pour toute. D'un côté les tenants d'un ordre européiste, libéral et mondialiste, de l'autre les patriotes. Ou, si vous préférez, les riches et ceux qui le sont encore un peu et puis la masse qui est inquiète, dont les lendemains sont brumeux et qui ne voit plus d'avenir pour ses enfants.
L'électeur du Front national est de ces derniers et, en plus, sa fille couche avec un Arabe !

FvD