15/12/2014

Le temps du renouveau est arrivé

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/be/Cross_of_Burgundy_(Template).png/220px-Cross_of_Burgundy_(Template).png

 

Les temps changent, la crise aidant les mentalités évoluent et le réel reprend le dessus. Pour en arriver là il en a fallu des souffrances, et ce n'est pas fini ! On ne rêve plus, braves gens, les faits sont là dans leur cruelle vérité : le faible est sous le joug du puissant, lequel n'aspire qu'à consolider son pouvoir sur autrui. Longtemps, la vie facile nous a permis de ne pas voir ce qui crevait pourtant les yeux et de croire, au contraire, les contes à dormir debout que nous servaient des penseurs dévoyés qui, avec un plaisir suspect adhéraient à leurs propres sophismes.
Eh bien, c'est fini ! Le Roi qui l'était depuis toujours, nous le voyons nu, Dieu soit loué.
En France, c'est grâce à Alain Soral et Dieudonné que la boîte à Pandore s'est enfin ouverte, libérant une parole censurée. C''est leur grand mérite. Nous avons pu aussitôt, sans complexe, dans la bonne humeur et la verve débridée, dire que nous en avions marre de toute cette comédie burlesque que d'aucuns depuis des lustres nous faisaient visionner de force.

Marre de ces menteries, histoires toutes faites, pressions exercées par les uns, les autres, sophismes éculés sur l'égalité, la liberté et en veux-tu des fadaises ! Marre du lobby juif, de ses jérémiades nauséeuses et histoires grand-guignolesques sur des péripéties sujettes à caution. Ecoeurés par ces laquais journaleux, tous aux ordres, qui relaient les mots d'ordre, fatwas talmudiques et autres condamnations du sanhédrin. Nous avons éteint le bûcher sur lequel brûlaient les hérétiques à l'ordre établi.
Nous avons, avec joie, vu des salles entières reprendre en choeur le chant salvateur "Shoananas!!", lire « Comprendre l'Empire », revoir et réviser l'Histoire à la grande fureur des nervis du système et de maniaques censeurs.
Désormais la voie est libre pour que souffle un vent nouveau, ferment d'une pensée insolente, gouailleuse, audacieuse, belle et provocante dans sa jeunesse retrouvée.
Aux prophètes poussiéreux, aux flagorneurs corrompus, nous disons que la porte est là et qu'ils doivent la prendre et vite. Aux corrupteurs nous attachons des chaînes, aux lubriques nous réservons nos cachots, aux sophistes nous brisons les os.
Une esthétique fécondante, une beauté retrouvée, un souffle pur, une étape nouvelle.
Il était temps !

FvD

 

09:17 Écrit par Friedrich von Dittersdorf dans Actualité, politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dissidence, libértalisme, cosmopolitisme, sionisme, judaisme, lobby juif |  Facebook |

04/12/2014

Alain Soral sur le catholicisme, l'immigration et la France en général

Alain Soral dans une interview à Médias-presse-info.
"Il faut refaire du catholicisme la religion d'Etat."

 

03/12/2014

Alain Soral, Judith et Holopherne

 

*

Pour abattre un homme, il suffit de passer un contrat sur sa tête, c'est pas plus difficile que ça si on a le fric qui va avec. Les tueurs, les bons, les pros sont chers. On peut aussi se débarrasser d'un opposant en le salissant. On lui trouve une maîtresse, une passion honteuse – en cherchant bien, il ne reste que la pédophilie, alors, allons-y … - et on le coule politiquement. En plus, on peut lui coller une foultitude de procès sur le dos qui le ruineront s'il les perd et, cerise sur le gâteau, on en fait un paria en diabolisant tous ceux qui, comme votre serviteur, prennent sa défense, tentent de le comprendre et ne hurlent pas avec les loups. C'est ce qui arrive ces jours ci à Alain Soral et, par ricochet, à ce parti politique qu'avec Dieudonné, il vient de créer : Réconciliation Nationale.
Que ce nouveau parti soit nécessaire ou non, n'est pas la question. Tout un chacun peut, presque librement, fonder un parti politique, pourquoi ne pas se faire plaisir ? Il faut croire qu'Alain Soral et Dieudonné ne doivent pas être pris à la légère puisque le déchaînement médiatique et politique contre leurs personnes se manifeste comme jamais. Qu'un premier ministre fustige un humoriste et un monsieur que boycottent les médias est quand même flagrant d'un malaise au sein des instances suprêmes du pouvoir. Que le lobby juif de France et de Navarre monte sur ses grands chevaux et s'acharne à les ruiner à coups de procès dignes de l'Inquisition 1 est révélateur de l'arrogance triomphante et haineuse qui l'anime.
Figurez-vous que le Centre Simon Wiesenthal, basé à huit mille kilomètres de Paris, à Los Angeles pour être précis, vient de réclamer des autorités françaises qu'elles interdisent la venue au monde de ce parti, « forme vorace de l'antisémitisme ». Mazette! A ce compte là, ces obsédés de la chose interdiront mes inoffensifs et sympathiques envois sur skynetblogs, j'en tremble. Quand on vous dit que le lobby juif est partout, qu'il se mêle de tout et nous interdit tout ce qui n'est pas à sa conquérante gloire …
Des journaleux à la botte du lobby font mousser une histoire compliquée de jolie fille africaine (comme quoi …) courtisée, virtuellement (!), par Alain Soral, cinquante-neuf ans et tous ses biscottos, et à propos de laquelle Soral aurait dit ceci, mais pas cela, tout en lui envoyant des textos au romantisme de circonstance. Très curieux, totalement insignifiant et franchement cul-cul la praline. En catimini, cette confidence : j'ai fait pire !
Mais tout est bon pour en finir avec ce trublion. Reste, c'est programmé, l'accident de trop,la balle perdue, le règlement de compte qui a foiré. A la place de Soral je porterai un gilet pare-balle.
Et m'abstiendrai de fréquenter la gueuse.
C'est un conseil d'ami !

FvD

* Je rappelle aux mécréants qui me lisent que Judith est cette juive qui, pour circonvenir Holopherne, un général assyrien qui s'apprêtait à ne faire qu'une bouchée des Hébreux, passa une nuit torride avec lui et, au final des réjouissances charnelles, lui coupa la tête ... qu'elle rapporta à son peuple qui en fit une héroïne. Il y a dans la Bible des passages fort instructifs sur les femmes ...

1  Encore que l'Inquisition ait été très surestimée ...