11/04/2015

La shoah et les médias

VENGEANCE.jpg

L'éditorial de Jérôme Bourbon dans Rivarol cette semaine est le plus lucide, courageux et prophétique texte politique écrit depuis des années. Tout y passe : la décadence de l'occident, la démographie catastrophique, la perte et l'inversion des valeurs, la démission de l'Eglise catholique et la dictature du shoatisme. Si vous ne l'avez déjà fait, courez acheter Rivarol et, tant qu'à faire, accomplissez ce geste militant et pieux chaque semaine.
Jérôme Bourbon ne mâche pas ses mots : il plane au-dessus de nos têtes courbées, un maître implacable qui nous assujettit nuit et jour à son dogme: la shoah ! Croyance métaphysique, de caractère infaillible et obligatoire, dont toute contestation est sanctionnée des peines les plus lourdes. Religion de la vengeance et du ressentiment. Culte des pèlerinages (Auschwitz et autres lieux sacrés), des reliques (chaussures, perruques, uniformes …), avec ses clercs (les lobbys ad hoc), ses grand-prêtres (Elie Wisel et toute la shoah-business), son Vatican (Yad-Vashem) et ses fidèles obligés (vous, moi, vos copains, l'épicier arabe et le grand nègre basketteur …). Nous tous, sans exception. Ne vous avisez pas de faire l'indifférent, vous serez rattrapé par vos professeurs qui vous en parleront, eux, de la shoah, et ad nauseam, puis vous emmèneront visiter la Pologne, ne vous réfugiez pas auprès du poste, il n'y en a que pour ça, chaque semaine, un peu sur toutes les chaînes, c'est à qui en remettra une couche sur les camps, les chambres à g …, les wagons à bestiaux, les SS, les kapos, Nacht und Nebel und so weiter …
C'est beau non ? ces procès, soixante-dix ans après, qui voient des vieillards grabataires apportés sur civière devant des juges implacables. Ils se rappellent de rien, c'était il y a longtemps : vingt-cinq ans de taule ! Pas d'oubli, pas de pardon, la shoah est un dieu vengeur ! Et ces écrivains et journalistes traînés devant les tribunaux pour avoir osé dire, écrire et même murmurer que certains points de détail de l'épique épopée étaient, peut-être, légèrement tronqués, un brin exagérés, sujets à caution, pas fiables historiquement … horreur et putréfaction ! les juges et vite, et les cellules d'isolement … shoah n'aime pas !
Un dieu plus indulgent quand ses zélés fidèles, en son nom, massacrent des gosses, bombardent des hôpitaux et rasent les campagnes comme ils le font à Gaza. Normal, shoah est grand et permet tout à ses zélés affidés !
Un dieu jaloux qui veut qu'on ne parle que de lui, que tout se ramène à sa personne, sa vie, ses pompes, ses œuvres. Et que soient brûlés sur l'autel des sacrifices les sceptiques, hérétiques, apostats, mécréants, blasphémateurs, relaps, sacrilèges e tutti quanti …
Vous savez, chers amis, que les dieux de pierre ne résistent pas au temps, que les plus formidable statues supposées sacrées subissent, elles aussi, l'outrage des ans ...
Encore un peu de patience, à la nuit succède la lumière comme nous le rappelle le temps pascal et l'espérance est une vertu qui est nôtre. Après tout, que valent ces élucubrations haineuses face à notre calme conviction que tout un jour sera replacé là où il faut, à la place qui est sienne, et que s'écrouleront dans un grand fracas et tohu-bohu les élucubrations des uns et les mensonges des autres.

Ungern

Voici l'heure où il nous faut céder à l'ombre de la mort (L'Odyssée, Homère)

presse.jpg

 

 

 

03/04/2015

Jean-Marie Le Pen n'en est pas à un détail près ...

 

 

israel-temps.jpg

Le temps est compté pour Israël ...

Jean-Marie Le Pen a remis « ça » : les chambres à gaz sont un détail de l'Histoire.
L'homme est cohérent, l'horreur absolue, c'est la guerre et son cortège de misère, c'est les persécutions dont souffrirent les Juifs et les Tsiganes et tous ceux qui, pour de bonnes et mauvaises raisons s'opposèrent aux événements troubles de l'Occupation. Ce sont les vingt-deux millions de morts soviétiques, sans lesquels jamais la guerre n'aurait été perdue pour les Allemands et ce sont les privations et le courage hors pair des Britanniques. Voilà …
Nous ne polémiquerons pas davantage en ce Vendredi Saint, jour de deuil immense et de désolation qui vit l'incarnation de Dieu sacrifiée pour le salut des hommes.
Ce n'était pas un détail, « ça » !

C'est une bonne nouvelle pour l'Iran et les nations civilisées que cet accord sur le nucléaire iranien signé, in extremis, à Lausanne, hier. C'est une mauvais nouvelle pour Israël. C'est une mauvaise nouvelles aussi pour tous ceux qui sont prêts à mettre la planète à feu et à sang pourvu que vive Israël.
L’État sioniste fera tout pour faire capoter la ratification de ce traite, il s'emploiera à ce que les lobbys juifs aux États-Unis et en Europe poussent des cris d'orfraies et reprennent en chœur la rengaine : « Israël a le droit de se défendre » etc …
Depuis que les sionistes sont au Moyen-Orient, rappelons-le, ce n'est que guerre, massacre de population, déportations, vol de territoires, assassinats ciblés. Il faut que cela cesse. Nous, nous n'avons pas à mourir pour que vive un État théocratique, totalitaire, haineux et génocidaire.
L'accord de Lausanne consacre la puissance de l'Iran et nous nous en réjouissions !
Et nous ferons tout pour que la paix s'installe ans une région qui n'a que trop souffert pour le confort et l' hégémonie de quelques uns

FvD

israëll-boycott.jpg

 

 

 

 

30/03/2015

Quand la LICRA veut interdire Dieu lui-même

licra, antisémitisme et bibvle, antçisémitisme et prohophètes, l'anisémitisme et le christianisme, censure et textes religieux, lobby juif

 

La LICRA, avant la guerre était tout simplement la LICA (Ligue Internationale contre l'Antisémitisme), soit un lobby juif. Depuis, elle a gagné un R (racisme) ce qui lui permet d'élargir son champ d'action et de tirer à tous azimuts.
Pas question donc d'en rajouter sur les Juifs, il y a des types d'humour pas casher qui ont le don d'énerver ces messieurs-dames. Tenez !, le DVD de Dieudonné, « Le Mur », la Licra veut l'interdire à la vente, l'affaire est devant les juges. En référé, cette demande a été repoussée, on verra pour la suite. Par contre, « Mon Combat » (Mein Kampf) de monsieur Adolf Hitler, est en vente libre … curieux (les recettes sont versées aux associations juives…).
Cette fois-ci, la Licra vise haut, très haut même, God himself. Elle veut interdire à la publication certains passages de la Bible qui sont un peu trop critiques à l'égard de ces pauvres Juifs.
En somme censurer la Sainte Parole du Créateur ! Fallait oser.
Eh bien, c'est presque réussi. Un accord a été trouvé entre des communautés chrétiennes et la Licra pour soustraire à notre vue, certains avis divins fort tranchés sur Israël, sa vie, ses fils, son œuvre.
Ainsi, plus question de lire chez tel ou tel prophète, des affirmations du type :
Quel malheur, nation coupable, peuple chargé de crimes, race de malfaiteurs, enfants vicieux que vous êtes ! Vous avez abandonné le Seigneur, vous avez dédaigné l’unique vrai Dieu, le Dieu d’Israël, vous lui avez tourné le dos. » (Esaïe 1, 4)
ou
Mon peuple est stupide, il m’ignore, dit le Seigneur d’Israël. Ce sont des enfants sans cervelle, ils ne comprennent rien. Ils ne sont experts que pour mal faire. Mais pour ce qui est de bien faire, ils n’y comprennent rien. » (Jérémie 4, 22)
Et ainsi de suite, lisez l'Ancien Testament et vous serez édifié, il y va du premier pamphlet antisémite de l'humanité. Le Nouveau Testament est un peu plus mesuré, Jésus traite les Juifs de « race de vipères » et autres amabilités, mais il faisait surtout référence aux docteurs de la Loi hébraïque et aux ultra-orthodoxes pour qui la lettre compte avant l'esprit. Le Coran y va aussi de son couplet, vous vous en doutiez, n'est-ce-pas ?
La Licra a donc réussi la gageure de signer un accord avec quelques « communautés chrétiennes », prêtes à occulter ce que nos yeux ne peuvent voir. Rappelons cependant qu'avant le Concile Vatican II, un catholique ne pouvait pas lire la Bible sans la permission de son évêque, ce qui était tout-à-fait normal, l'Ancien Testament est un recueil, une anthologie même, de violences, génocides, adultères, viols, voyeurisme, inceste, traité de boucherie rituelle, bref, à ne pas mettre entre toutes les mains, il vaut mieux être formé sérieusement à sa lecture. Bien des « libres penseurs » criaient alors au scandale et à la main-mise de l'Eglise sur les consciences et les esprits. Aujourd'hui, à son tour, la Licra censure avec la bénédiction du pouvoir en place et de ses diverses chapelles (parmi lesquelles les Loges du Grand Orient et affiliées).
Bernard Henri Levy avait, le plus sérieusement du monde, affirmé qu'il fallait que le Coran soit réécrit … par un Juif. Autant faire de même avec les Prophètes, l'Exode et autres passages sulfureux de l'Ancien Testament, Dieu, c'est connu, est antisémite.
Et puis, on n'est jamais si bien servi que par soi-même !
FvD

 

licra,antisémitisme et bibvle,antçisémitisme et prohophètes,l'anisémitisme et le christianisme,censure et textes religieux,lobby juif