19/04/2012

Sondages: Hollande 29%, Sarkozy 24%... pour le moment

sondage.gif

 

 

Les sondages sont ce qu'ils sont : la photographie, à un moment donné, de l'opinion des sondés.

Hier, mercredi 18 avril, un sondage RMC donnait Hollande en tête du premier tour à 29% et Sarkozy deuxième à 24%.

Est-ce un effet de la mise en pratique des règles qui président à la campagne officielle ? temps de parole égal pour tous les candidats, qui a favorisé des candidats plus en marge des courants classiques, comme monsieur Dupont-Aignan, un homme qu'il faudra suivre tant il épate par son courage et sa liberté de parole. (C'est Angela Merkel qui a été président de la France n'-a-t-il pas déclaré ?)

Et puis il y a comme une désertification du côté de Nicolas Sarkozy. Des ex ministres qui déclarent voter Hollande, la fille Chirac qui, au contraire de sa mère, s'est affichée en compagnie de Hollande et madame Trierwieller, l'ancien président lui-même dont on a pas oublié la tonitruante déclaration de l'an dernier : je vais voter Hollande.

Tout cela est très bien, mais ce n'est que dimanche soir que nous saurons, chiffres à l'appui, qui l'emporte et comment. D'ici là, la prudence reste de mise et le triomphalisme banni. Nous souhaitons la défaite de Sarkozy, son clan, sa morgue, ses humeurs diverses et changeantes. La victoire de Hollande ne signifie rien pour nous, sinon l'alternance dans la continuité et ce n'est pas notre tasse de thé, mais, au moins, nous substituerons un totalitarisme mou à un autre brutal et méprisant.

Martine Lepen, la femme de demain, serait en troisième position. 17 % dimanche, paraît-il.

Jean-Luc Mélanchon et ses bonnes paroles se tassent, probablement 15%. L'homme est fait pour une tribune éphémère, pas pour la continuité.

Mais les dés ne sont pas tirés et les jeux restent à faire.