13/06/2012

François Hollande piégé par une femme

Trierweiler Valerie.jpg

Madame Valérie Trierweiler, née Masonneau


Madame Trierweiler est, qu'elle le veuille ou non, une personnalité publique et, compagne du premier magistrat de France, elle a un devoir de réserve.
Son irruption violente, vulgaire même, dans un contexte politique délicat est une faute grave qui, à peine un mois après son investiture, rejaillit sur le président de la République.

Si la brutalité est le fond primaire du mâle, la perfidie est celui de la femme, madame Trierweiler n'y fait pas exception.

Quelles que soient les motivations de son soutien au candidat dissident qui, à La Rochelle, se maintient contre madame Royal, le public, lui, ne fait pas dans la dentelle et l'impute à une querelle de femmes animées par une jalousie réciproque. C'est indigne !

D'autant plus que nous espérions, avec ce président qui se veut « normal », en avoir fini avec l'irruption de la vie privée dans la sphère politique, nous attendions de la dignité, du calme, un peu de hauteur, et là, patatras ! une femme montre ses crocs et mord sauvagement une supposée rivale aux mollet, et en public, s'il vous plaît !

Le spectacle n'est pas qu'à La Rochelle. Un peu partout dans le pays, les désistements des uns au profit des autres, avec ou sans l'accord de leur parti, trahissent l'appétit de pouvoir qu'animent des candidats soucieux avant tout de leurs intérêts avant celui de leur région et de la France. Nous ne nous en étonnons plus, tant l'absence de vertu est devenue la règle dans ce système républicain moribond.

Le spectacle navrant de ces luttes intestines où le poison et le poignard sont à l'ordre du jour, nous conforte dans l'idée que tout l'édifice politique est à ravaler, reste le problème le plus crucial : avec qui ? où sont les hommes et les femmes qui veulent s'atteler à cette tâche avec dévouement et compétence.

Ceux-là restent à trouver !

08:32 Écrit par Friedrich von Dittersdorf dans politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : hollande, trtierweiler, royal, la rochelle, élections législatives, ps |  Facebook |